Arrivée réussie du « Tour de Slicer »

Après quatre jour sur la selle du vélo, les participants du « Tour de Slicer » sont arrivés dimanche matin après 1 004 kilomètres à Wolfertschwenden dans la région de l'Allgäu.

C'est là que se termina la dernière étape du « Tour de Slicer » avec un accueil sensationnel pour les onze cyclistes dont sept comptent parmi les collaborateurs de la société Weber. De nombreux membres de l'entreprise et acteurs locaux de la politique et de l'économie avaient auparavant inauguré le même jour le nouveau site de Textor Maschinenbau, une société fondée par le groupe d'entreprises Weber en 2011. L'esprit d'équipe relie les sites du groupe Weber L'esprit d'équipe était au cœur du « Tour de Slicer », nommé ainsi en raison des installations de découpe haute performance appelées « Slicer », fabriquées par Weber et Textor pour l'industrie de transformation alimentaire : tous les cyclistes étaient partis ensemble depuis le début et ont franchi ensemble les différentes étapes. La direction du groupe d'entreprises Weber a été très impressionnée et elle soutiendra donc sur chaque site un projet social avec une subvention de resp. 1 500 euros : le club de jeunes Toni e.V. à Neubrandenbourg, l'association de soutien de l'école Perftal à Breidenbach ainsi que l'orchestre des jeunes A7 à Wolfertschwenden. Karl Fleschhut, maire de la commune de Wolfertschwenden, avait spontanément décidé d'augmenter le don de Weber sur ce site en offrant 500 euros. Des mois de préparation pour un objectif ambitieux Le « Tour de Slicer » d'une durée de quatre jours a mené les cycliques de Neubrandenbourg, où ils avaient démarré jeudi matin sur le site de Weber Maschinenbau , à Wernigerode dans le Harz, d'où ils atteignirent vendredi soir leur deuxième étape, le site de Weber à Breidenbach. En passant par Schwäbisch Hall, direction dimanche vers Wolfertschwenden, la dernière étape du tour. Depuis des mois, les cyclistes, tous des sportifs amateurs, s'étaient préparés aux étapes journalières exigeantes de 250 kilomètres en moyenne et de 8 000 mètres de dénivelé à maîtriser. Leur performance totale d'entraînement était d'env. 3 500 kilomètres.

Retour